Archive | nature

16 juillet 2017 ~ 0 Commentaire

Le nid d’une cigogne…

Le nid d’une cigogne pèse 500 kg!
Chaque année, les cigognes, grandes migratrices reviennent dans le même nid et y ajoutent, branches, brindilles, mottes de terre.
celui-ci prend de plus en plus de volume. Il peut atteindre 2 mètres de hauteur, 1 mètre de diamètre et plus de 500 kg!
En 2009, l’Alsace accueillait environ 350 couples de cigognes.

Lire la suite

12 avril 2016 ~ 0 Commentaire

Pneu , Beaucoup….

Des oiseaux marins protégés grâce à des pneus! Sur la côte new-yorquaise aux Etats-Unis, le scientifique Jeffrey Spendelow et son équipe ont offert de vieux pneus aux parents nicheurs de la rarissime sterne de Dougall.

Les oiseaux ont immédiatement pigés le truc; ils ont pondu leurs oeufs au creux de ces improbables nichoirs en caoutchouc. Partout, dans l’hémisphère nord, la sterne de Dougall est menacée d’extinction, car goélands et autres ravisseurs ne cessent de piller ses nids et de manger ses oisillons.

 
Aujourd’hui protégées par les épaisses parois des pneus, les jeunes sternes américaines passent inaperçues et ne quittent l’abri qu’à l’âge ou elles savent se défendre.

Lire la suite

30 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

Ameiurus Melas.

Ou Poisson-Chat, possède dix fois plus de bourgeons gustatifs que l’homme. Soit 1000 000, répartis dans sa bouche mais aussi sur tout son pourtour, et sur ses barbillons, leur densité atteint 25 bourgeons par millimètres carré! Ils analysent à distance la qualité des aliments la nuit, quand les étangs et les cours d’eau sont obscurs.

Lire la suite

30 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

La Squille.

Aussi appelée crevette-mante, est l’animal au système visuel le plus développé. Chaque oeil, monté sur une tige mobile de façon à s’orienter indépendamment de l’autre, contient trois pseudo-pupilles. Donc elle peut voir en 3D avec un seul oeil. Elle discerne tous les rayonnements, de l’infrarouge à l’ultraviolet, et la lumière polarisée. Cela lui permet de voir ses proies, mêmes celles qui sont …transparentes.

Lire la suite

30 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

Le scorpion du Mojave.

Peut détecter une proie à 30 cm. Son secret?  des fentes dans la cuticule de ses pattes, sorte de carapace qui se déforme sous l’effet des ondes générées par une proie qui se déplace. Les deux pattes du scorpion les reçoivent avec un léger décalage. il  » calcule » ainsi à quelle distance se trouve sa proie et sous quel angle l’attaquer! A 10 cm, son taux de réussite est de 100¨%.

Lire la suite

09 avril 2015 ~ 1 Commentaire

Les Suidés.

Les Suidés.

Il est gras, rose et souvent sale. Avec ses petits yeux et son gros nez, il n’a pas l’air très intelligent. Il possède de nombreuses appellation selon son âge et son sexe: goret, cochonnet ou porcelet quand il est jeune, verrat si c’est un mâle adulte et truie si c’est une femelle. Il s’agit du porc, qui porte le nom de sanglier quand il est sauvage et de cochon lorsqu’il est domestique. Véritable machine à transformer la nourriture en viande et en graisse, il est aussi très prolifique: voyez plutôt la nombreuse portée qu’il peut avoir ( ou plutôt qu’elle peut avoir) le cochon  domestique, ou porc, descend du cochon sauvage, le sanglier. Son histoire commence en Asie il y a fort longtemps quelqu’un probablement en Chine commença à domestiquer le sanglier: c’est ainsi que naquirent les premiers cochons domestiques. Au cours des années qui suivirent, grâce à des croisements et à des sélections, ils devinrent de plus en plus gras et lourds tout en conservant la plupart des caractéristiques de leur ancêtre. En effet, le porc, comme le sanglier, appartient à l’espèce que les zoologues désignent sous le nom de sus scrofa. Et, si on le laisse libre, le porc redevient sauvage; il reprend la forme, la couleur, l’aspect et les habitudes du sanglier, dont il ne se distingue plus. Le porc est l’un des animaux domestique les plus répandus. C’est que, de tous les animaux d’élevage, c’est lui qui a le meilleur rendement en viande et en graisse ( un tiers de son poids est constitué de viande et presque la moitié de graisse). De plus, son élevage est peu coûteux et, enfin, une fois tué, on peut facilement le conserver, salé, sous forme de lard ou de charcuterie.

Lire la suite

mesarticlesavendre |
CAP 2002 Français, Histoire... |
petit prince |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ambel house
| PopKult
| michel fugain le blog