Archive | musique

30 juillet 2017 ~ 0 Commentaire

Fanfare le Fat…

Le 9 août Fanfare le Fat.
La naissance du fat; la légende dit qu’un homme tatoué d’un chat noir aurait converti un groupuscule du bout du monde en groove en leur faisant écouter du surf rock! Mais comment est ce possible? Ils auraient sculpté des instruments de musique directement dans le granit et décidé de reprendre à leur compte ces étranges et puissantes musiques venues de la mer, portées par la longue houle d’ouest, le jazz, le rock, le funk, puis ils s’en inspirèrent pour créer leurs propres morceaux.

Lire la suite

30 juillet 2017 ~ 0 Commentaire

Fanfare Menace d’éclaircie….

Le 2 août Lorient, Morbihant, 56)
Menace d’éclaircie, ce sont cinq rockeurs qui jouent dans la rue. Une fanfare réinventée, des instruments traditionnels au service d’un rock’n roll puissant. Imaginez cinq frères qui grandissent sur une île isolée…Privés de radio, ignorant le top 50, ils découvrent les instruments de leurs grands-pères et décident de monter un groupe de rok’nroll. L’orchestre s’est spécialisé dans les valses raccommodées, les boogies celtes  et les tangos vosgiens…Une énergie musicale hors du temps et pleine de tendresse!

Lire la suite

21 janvier 2015 ~ 0 Commentaire

Banlieue de Banlieue.

Il y a des soirs ou la banlieue s’annonce
Ou les boulevards sont loin du grand Paris
Ou les jardins sauvages pleins de ronces
Deviennent asiles de démons et d’esprits.
Il y a des soirs ou les loups de barrière
Sont des enfants qui se trouvent maudits
Leur avenir n’est plus qu’une prière
Pour que jamais rien ne soit interdit.
Dans ces quartiers ignorés de Paname
Ou la tristesse accompagne l’oubli,
Ou la jeunesse a droit d’avoir une âme,
La solitude a besoin d’un ami…
Dans ces quartiers ou l’on voit des fenêtres
Pleurant d’exil sous des manteaux de pluie
Ou quelques ombres n’osent plus apparaître
Pour laisser place à des choses sans vie…
Ces tristes soirs engendrent des jours blêmes
Que nul espoir ne saurait éclairer
Par le bonheur de dire enfin  » je t’aime »
Avec passion à l’être désiré.
Il y a des jours ou les jeunes qui s’ennuient
Peuvent tout casser au nom de vérités
Dont la meilleure est sans doute leur vie
Dans un destin qu’ils n’auront pas mérité.
Il y a des soirs ou le silence achète
Un peu d’espoir pour un monde enchanté
Quand un passant et, peu être, un poète
Rêvent en ces lieux avec fraternité…
Grise journée, à présent tu commences I
Il faut grandir dans ces mornes horizon
Ou le printemps éternel de l’enfance
Ne fleurit plus à la belle saison
Ne chante plus qu’une triste chanson
Ne fleurit plus à la belle saison.
Charles Trenet.

Lire la suite

15 décembre 2014 ~ 0 Commentaire

Mylène Gauthier…

Mylène est née de parents français le 12 septembre 1961  à Pierrefonds, près de Montréal. Ce n’est un secret pour personne: Le speudonyme sous lequel elle mène sa carrière de chanteuse lui vient de France Farmer, actrice à Hollywood dans les années 1930-1940. Cette jeune star au comportement volontiers fantasque et rebelle fut enfermée plusieurs années dans des hôpitaux psychiatriques, soumise aux électrochocs et aux injections d’insuline, violée et prostituée par des infirmiers et, pour finir, lobotomisée.Les révélations sur ce qu’elle a subi feront beaucoup quelques années plus tard, pour la mise hors la loi de certaines pratiques dans les hôpitaux psychiatriques aux Etats-Unis puis dans le monde entier. Son calvaire a été raconté en détail dans le film Frances, avec Jessica Lange, sorti en France en septembre 1983. Le premier 45 tours de Mylène Farmer, Maman a tort, sort en mars 1984.

Lire la suite

15 décembre 2014 ~ 0 Commentaire

Je ne veux pas travailler…

Sympathique.
Non, la chanson ne s’appelle pas je ne veux pas travailler et ce n’est pas une reprise d’un vieux titre d’avant guerre
En 1997, on découvre un air qui dit: » Je ne veux pas travailler- Je ne veux pas déjeuner/ Je veux seulement oublier/ Et puis je fume » chanté par une voix à l’accent indéfinissable – Marlène Dietrich, Joséphine Baker?

Les érudits découvrent que le texte est démarqué du poème Hôtel de Guillaume Apollinaire, trouvent à la mélodie des réminiscences de Francis Poulenc.
En fait, la chanson s’intitule Sympathique et elle est l’oeuvre d’un groupe américain de Portland, Pink Martini.
La chanteuse China Forbes avait une grand-mère française et l’album ( qui s’appelle aussi  » sympathique ») mélange anglais, français, espagnol, grec, japonais, compositions originales et grands tubes chantés dans les salons dans les années 1930-1950.

France Inter et FIP ont lancé l’épidémie, puis une publicité pour la Xsara Picasso de Citroën amène la France entière à fredonner  » Je ne veux pas travailler ». Pour la première fois de l’histoire, des Américains nous ont vendu une chanson française!

Lire la suite

06 décembre 2014 ~ 0 Commentaire

Antonio Carlos Jobim.

Le jeune compositeur Antonio Carlos Jobim voit au cinéma le film Europa di Notte d’Alessandro Blasetti. Pour sa bande originale, le réalisateur italien a demandé à Henri Salvador une chanson, Dans mon île. Le chanteur français interprète en crooner une mélodie langoureuse posée sur le doux Placatac d’une rythmique latine ralentie. En l’écoutant, ‘Tom » Jobim à l’illumination: voila ce que doit oser la musique brésilienne. Et si on ralentissait la samba pour la mettre au rythme langoureux des grands crooners de classe Internationale à la Nate King Cole? Antonio Carlos Jobim va ainsi inventer la Bossa Nova, à laquelle il donnera ses plus grands standars: Garota de Ipanema, Desafinado…

Lire la suite

mesarticlesavendre |
CAP 2002 Français, Histoire... |
petit prince |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ambel house
| PopKult
| michel fugain le blog