15 juillet 2016 ~ 0 Commentaire

Philibert Géraud.

Les garçons, le fait est réel,
Viennent au monde dans un chou.
Mais, pour les demoiselles,
On a trouvé des nids plus doux:
Dans la nature ou tout conspire
A poétiser le bonheur,
Une fleur naquit d’un sourire
Et tu naquis de cette fleur.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

mesarticlesavendre |
CAP 2002 Français, Histoire... |
petit prince |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ambel house
| PopKult
| michel fugain le blog