09 novembre 2015 ~ 0 Commentaire

La Menthe et la Bétoine.

Galien , grand médecin de l’Antiquité familier de la botanique, disait de la menthe et de la bétoine qu’elles provoquent des sensations tout à la fois désagréables et agréables. En effet, si nous mastiquons une feuille de menthe, nous éprouvons tout d’abord une sensation de brûlure peu agréable qui fait très vite place à une impression de fraîcheur qui s’accompagne d’un certain plaisir gustatif. Toutefois la menthe dont parlait Galien n’était pas la menthe poivrée que l’on cultive aujourd’hui; cette dernière est un croisement entre  Mentha viridis et Mentha aquatica, obtenue en Angleterre à la fin du XVIIe siècle. L’essence de menthe est principalement composée d’une substance huileuse appelée menthol qui est employée dans l’industrie des liqueurs, de la confiserie, des cosmétiques et également en pharmacie pour diverses maladies des voies respiratoires. La bétoine ‘ stachys officinalis) est une autre labiacée assez connue. Elle pousse à l’état sauvage en France. Mais c’est surtout la médecine populaire qui, autrefois, utilisait la bétoine pour soigner une infinité de maux: le catarrhe, les plaies infectées, les ulcères variqueux, le rhume, le mal de tête, l’asthme, la bronchite…

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

mesarticlesavendre |
CAP 2002 Français, Histoire... |
petit prince |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ambel house
| PopKult
| michel fugain le blog