30 septembre 2015 ~ 0 Commentaire

Ameiurus Melas.

Ou Poisson-Chat, possède dix fois plus de bourgeons gustatifs que l’homme. Soit 1000 000, répartis dans sa bouche mais aussi sur tout son pourtour, et sur ses barbillons, leur densité atteint 25 bourgeons par millimètres carré! Ils analysent à distance la qualité des aliments la nuit, quand les étangs et les cours d’eau sont obscurs.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

mesarticlesavendre |
CAP 2002 Français, Histoire... |
petit prince |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ambel house
| PopKult
| michel fugain le blog