06 décembre 2014 ~ 0 Commentaire

Antonio Carlos Jobim.

Le jeune compositeur Antonio Carlos Jobim voit au cinéma le film Europa di Notte d’Alessandro Blasetti. Pour sa bande originale, le réalisateur italien a demandé à Henri Salvador une chanson, Dans mon île. Le chanteur français interprète en crooner une mélodie langoureuse posée sur le doux Placatac d’une rythmique latine ralentie. En l’écoutant, ‘Tom » Jobim à l’illumination: voila ce que doit oser la musique brésilienne. Et si on ralentissait la samba pour la mettre au rythme langoureux des grands crooners de classe Internationale à la Nate King Cole? Antonio Carlos Jobim va ainsi inventer la Bossa Nova, à laquelle il donnera ses plus grands standars: Garota de Ipanema, Desafinado…

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

mesarticlesavendre |
CAP 2002 Français, Histoire... |
petit prince |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ambel house
| PopKult
| michel fugain le blog