11 juillet 2014 ~ 1 Commentaire

Saint Ethbin.

Irlandais d’origine, il fut élevé en France. Ordonné diacre, il se retire dans une abbaye avant de repartir pour l’Irlande ou il vécut en hermite jusqu’à sa mort vers l’an 600. Ce Saint n’est guère connu qu’à Port-Mort ( canton des Andelys) ou il est censé porter un apaisement aux douleurs rhumatismales. Un ancien dolmen transformé en autel est le témoin d’un rite original, le pèlerin faisant plusieurs fois le tour du monument ou, mieux, passant sous la dalle supérieure, entre les latérales. A défaut de guérir le mal, cette pratique constitue un exercice physique propre à tester l’état de ses articulations. Il est intéressant de noter que le rite demeure bien vivant.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

mesarticlesavendre |
CAP 2002 Français, Histoire... |
petit prince |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ambel house
| PopKult
| michel fugain le blog