02 janvier 2014 ~ 0 Commentaire

Tchouang Tseu.

Considérer la bienveillance comme la source de toute gentillesse,
la justice comme la source de toutes les distinctions,
la propriété comme la règle de toute conduite,
et la musique comme l’idée de toute harmonie, ce qui diffuse
un parfum de douceur et de bonté, constitue ce que nous
appelons l’homme supérieur.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

mesarticlesavendre |
CAP 2002 Français, Histoire... |
petit prince |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ambel house
| PopKult
| michel fugain le blog