04 août 2010 ~ 2 Commentaires

L’ombre et la Lumière

Pour la femme de l’ombre qu’elle était Marganya, était de plus en plus irritée.De voir cette éclatante lumière diffusait une multitudes d’étoiles,plus brillantes les unes que les autres; lui faisait horreur. Elle était bien, si bien dans l’ombre, que venait donc faire la lumière sur son territoire? Ah! Oui, Mylandard avait encore une fois vaincu Barfellus. Quel  idiot celui-là, pas capable de tenir tête à cet extraordinaire Mylandard… Bon! il lui restait quatre mois pour mettre au point sa vengeance. Barfellus était sous sa main et elle allait en profiter pour lui apprendre la façon de faire pour vaincre ce terrible, ce magnifique, cet extraordinaire apollon …Euh! Bon voila qu’elle recommençait, à dire vrai elle aimait d’un amour fou ce beau Mylandard et lui aussi aimait Marganya. Un sort terrible avait éloigné ces deux merveilleux jeunes gens. La faute en revenait à Barfellus et à sa jalousie. Mais, grâce à l’amour, les deux jeunes gens pouvaient ce voir et se parler. Trois mois pour s’aimer…Barfellus n’y pourrait rien ces mois là étaient à eux pour des siècles et des siècles. Ainsi Mylandard maître de l’été et Marganya prêtresse de l’hiver bien que se faisant la guerre, arrivait à s’aimer. Barfellus, pouvait bien avoir la main sur l’automne et sur le printemps,  l’ombre et  la lumière vivaient en harmonie le temps de l’été.

2 Réponses à “L’ombre et la Lumière”

  1. oumpsssss

  2. oumpssss,ps d’avis!


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

mesarticlesavendre |
CAP 2002 Français, Histoire... |
petit prince |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ambel house
| PopKult
| michel fugain le blog